Hits: 33

CHANSON: "Though You Slay Me" par Shane and Shane

 

De L'oisiveté à l'Encouragement

 

Par TJ Johnson, Beijing

 

Le premier voyage de Paul à Thessalonique se heurte à l'opposition. En fait, l'opposition est peut-être trop un mot trop léger. L'Écriture dit: “les autres Juifs, jaloux, recrutèrent quelques voyous trouvés dans les rues et provoquèrent des attroupements et du tumulte dans la ville…” Après que Paul ait quitté Thessalonique et se soit rendu à Bérée, les Thessaloniciens étaient tellement tournés vers la déstruction qu'ils “ vinrent semer, là aussi, l’agitation et le trouble parmi la population.”  (Actes 17: 5,13)

 

 

Pour un chrétien, la vie à Thessalonique était dangereuse. Pourtant, malgré le danger, l'église a continué à grandir. Malgré le danger, Paul a quand même envoyé Timothée pour s'occuper de l'église de Thessalonique. Malgré le danger, ou devrais-je dire, à la LUMIÈRE du danger, Paul écrit ces mots :

 

14 Nous vous le recommandons, frères : avertissez les paresseux, encouragez les craintifs, venez en aide aux faibles, soyez patients envers tous. 15 Prenez garde que personne ne rende le mal pour le mal, mais cherchez en tout temps à faire le bien entre vous et envers tout le monde. 16 Soyez toujours joyeux, 17 Priez sans cesse, 18 Remerciez Dieu en toute circonstance. Voilà ce que Dieu demande de vous, dans votre vie avec Jésus-Christ.(1 Thessaloniciens 5:14-18) 

 

 

Il aurait été facile pour l'église de s'intérioriser à Thessalonique. Il aurait été facile pour les chrétiens de faire profil bas en silence, en secret, de fuir le danger. C'est peut-être exactement ce qui se passait. C'est peut-être pour cela que Paul a écrit : "Avertissez les paresseux".  

 

Ces mots résonnent aussi pour nous aujourd'hui. Beaucoup d'entre nous pourraient craindre de sortir. Beaucoup d'entre nous peuvent craindre de se réunir avec d'autres personnes. Beaucoup d'entre nous pourraient choisir de tirer les rideaux et de se barricader dans leur maison dans l'espoir de bloquer le virus. Et si cela se produit, il y a certainement le danger que nous devenions oisifs. Manger malsainement. Regarder des vidéos excessivement. Être obsédés par les articles de presse. Être déconnecté du corps du Christ.

 

Pourtant, malgré l'épreuve d'espoir par une épidémie de mort (4:13), les Thessaloniciens ont été appelés à tirer leurs rideaux et à laisser entrer la lumière. Ils ont été appelés à marcher DEVANT les non-chrétiens (4:12), afin que l'Evangile soit évident. Ils ont été appelés à ne pas se laisser émouvoir par les afflictions (3:3), mais plutôt à s'encourager mutuellement, à aider les faibles et surtout à faire preuve de patience.

 

Nous aussi, nous sommes appelés à cela. Les gens ont peur. Chaque jour, le nombre de cas augmente. Chaque jour, de plus en plus de gens quittent la ville. Chaque jour, de plus en plus de compagnies aériennes annulent leurs correspondances. Cela crée de la peur !  Rappelez-vous, les chrétiens sont appelés à générer la foi, pas la peur ! Alors, qui pouvez-vous encourager aujourd'hui ? À qui pouvez-vous donner de la force aujourd'hui ? À qui pouvez-vous chercher à faire du bien aujourd'hui ? Au fur et à mesure que les besoins se font sentir, les opportunités se multiplient. Vous aussi, comme les Thessaloniciens, vous pouvez vous réjouir (5:16), car c'est la volonté de Dieu que vous soyez ici dans cette ville, en cette saison, pour cette raison. Car, "c'est la volonté de Dieu en Jésus-Christ pour VOUS". Alors, déposez les articles de presse. Fermez votre ordinateur portable. Levez-vous du canapé. Enlevez votre pyjama et trouvez quelqu'un à bénir.  



23 Que Dieu, source de paix, fasse que vous soyez totalement à lui; qu'il garde votre être entier, l'esprit, l'âme et le corps, irréprochable pour le jour où viendra notre Seigneur Jésus-Christ. 24 Celui qui vous appelle accomplira cela, car il est fidèle. 25 Frères, priez aussi pour nous. 26 Saluez tous les frères d'un baiser fraternel.(1 Thessaloniciens 5:23-26)

 

Rejouissant dans l'espérance avec vous,

Pasteur TJ

BICF, Beijing

 

FEEDBACK: Nous aimerions entendre vos témoignages sur la façon dont vous vivez cette période, ou sur comment vous avez été encouragé par Novel Encouragement. Veuillez nous écrire à l'adresse suivante: taskforce@bicf.org.