Hits: 42

  

Chanson: Be Still My Soul, par The Imperials

 

Soyez Tranquiles et Sachez que Je Suis Dieu

 

Par Chris Branstetter, Beijing

 

Ce matin, j'écoutais une vieille chanson écrite dans les années 1980. Si ça fait assez longtemps que vous êtes croyant, vous vous souvenez peut-être du groupe chrétien appelé The Imperials. Pour ceux qui sont trop jeunes pour les connaître, le nom ne fait pas référence à Star Wars ! Ces musiciens étaient les fils du roi des rois !

 

Ils ont une chanson d'une beauté envoûtante, "Be Still, My Soul". Alors que je l'écoutais ce matin, la neige tombait abondamment et s'abattait sur un monde déjà blanc à l'extérieur de ma fenêtre. Comme nous restons à l'intérieur pour des raisons de sécurité, cela ressemble presque à des vacances, comme un deuxième Noël ! C'était un moment de paix !

  

Mais je sais que dans le monde qui m'entoure, tout n'est pas calme et serein. J'ai donc consulté le psaume 46 pour lire tout le chapitre qui entoure le verset 11 que nous connaissons tous si bien : "Arrêtez! crie-t-il et reconnaissez que je suis Dieu." Au moment où le psalmiste chante cette ligne vers la fin du chapitre, il a déjà chanté des tremblements de terre, des eaux orageuses, des nations en tumulte, des royaumes qui tombent, la guerre, et peut-être même une explosion volcanique.

  

Mais dans le septième verset, un tournant significatif se produit, un tournant qui est commun dans les prières musicales des Psaumes ! Alors que les chanteurs tournent leurs yeux vers le haut et expriment leurs craintes à Dieu, un changement de perspective se produit. "Le Seigneur de l'univers est avec nous, le Dieu de Jacob est notre forteresse. Venez voir ce que le Seigneur a fait, les actes stupéfiants qu'il accomplit sur terre."

 

"Attendez", vous dites, "Dieu apporte la désolation ? Je ne suis pas sûr d'aimer ça". Mais le psalmiste explique les choses que Dieu désole et détruit. "Il met fin aux combats jusqu'au bout du monde, il casse les arcs de guerre, il brise les lances, il met le feu aux boucliers." Dieu fait cesser les guerres et détruit les armes de guerre !

 

Finalement, au verset 11, Dieu dit : "Arrêtez! crie-t-il et reconnaissez que je suis Dieu." Puisque c'est Dieu qui œuvre pour mettre fin à la guerre, vous et moi devons nous reposer tranquillement et reconnaître que Dieu est souverain sur toutes choses. Il est notre forteresse de protection, notre Prince de la Paix ! Et si le psalmiste ne le mentionne pas dans le psaume 46, la maladie répond certainement à la règle souveraine de Dieu.

  

 

Il n'est donc pas étonnant qu'au cours des siècles, les chrétiens aient toujours été en première ligne dans les moments de maladie. Lors de l'épidémie de rougeole ou de variole de 250-270 après J-C. dans l'Empire romain, de nombreux chrétiens sont morts en soignant les malades et les mourants. Un siècle plus tôt, les chrétiens avaient soigné les malades et les mourants lors de la peste Antonine. Combien d'hôpitaux dans le monde portent un nom ayant une signification chrétienne ? Combien d'hôpitaux portent un nom avec "catholique" ou "baptiste" ou "épiscopalien" ou "saint" ? Et combien d'hôpitaux "commémoratifs" ont été nommés d'après des chrétiens ayant à cœur de soigner les faibles, les malades ou les mourants ?

 

La foi chrétienne et la certitude de notre avenir incitent de nombreux croyants à courir au secours des autres. Nous avons peut-être peur, mais nous ne sommes pas paralysés par la peur. Pendant que nous sommes tranquilles, sachant que Dieu est Dieu, nous sommes également actifs, trouvant des moyens de prendre soin des malades, des personnes souffrantes et effrayées. À notre époque numérique, nous pouvons écrire des mots d'encouragement et de prière. Et dans notre temps libre, l'église BICF de Pékin a plusieurs projets pour aider à apporter un soutien et une aide dans nos villes. Dans la prière, demandons tous au Seigneur comment il veut que nous soyons une bénédiction dans le pays où nous sommes en ce moment.

   

FEEDBACK: Nous aimerions entendre vos témoignages sur la façon dont vous vivez cette période, ou comment vous avez été encouragé par le Novel Encouragement. Veuillez nous écrire à l'adresse suivante : taskforce@bicf.org