Hits: 55

 

Chanson: Be Still (Mark Tedder, Wang Shi @ BICF, enregistrée 2008)

 

“Arrêtez…” Vraiment, Dieu?

John Nugent, Pékin

 

Réfléctions sur Psaumes 46

 

Arrêtez dit-il, reconnaissez-moi pour Dieu” (Psaume 46:11a)

 

Dans ces circonstances nouvelles et difficiles, j'apprends des choses nouvelles et différentes sur moi-même, sur Dieu et sur ma relation avec Lui.

 

J'apprends que je n'aime vraiment pas être immobile. Sauf si je dors, mange, lis ou rattrape mes émissions préférées sur un service de streaming. Je m'étais reconnu depuis longtemps comme ayant de fortes tendances à être trop motivé, orienté vers la performance. J'ai grandi pour chérir la joie et le bonheur données par Dieu de travailler dur et d'accomplir des résultats alors que je remplis son appel et exerce mes dons spirituels. Je peux plus rapidement discerner la déformation perpétuelle par Satan de la bénédiction intégrée de Dieu qu’il accorde à l'effort et à l'excellence d'un bon intendant. Mais je n'aime pas être immobile. Vraiment. 

 

En raison de la crise de santé publique totalement hors de mon contrôle, je suis sans cesse embusqué par l'immobilité. Tous les jours. Jour après jour. Pour qui sait combien de temps. Et je n'aime pas ça.

 

Je peux lutter contre ma situation ou embrasser une vision plus complète de la réalité : c'est une invitation personnelle de Dieu à le connaître et à l’expérimenter d'une manière plus fraîche et plus profonde.

 

Le Psaume 46 commence par « Dieu est pour nous un rempart, il est un refuge » et se termine par « Arrêtez ! dit-il, reconnaissez-moi pour Dieu ». Entre les deux, une litanie de catastrophes, de calamités et de chaos contraste avec le pouvoir absolu, la présence et la stabilité de Dieu. Peu importe à quel point les circonstances sont folles, Dieu est à la fois au-dessus et au-delà d'elles, mais aussi très présent en eux et toujours avec son peuple.

 

Au verset 9, le psalmiste fait signe « Venez, contemplez tout ce que l’Eternel fait, les ravages qu’il opère sur la terre ». Le Covid-19 fait-il partie des désolations ?

 

Au verset 11, Dieu nous ordonne de nous reposer et de reconnaitre qu'Il est Dieu. Si clair et pourtant jamais totalement compris. Alors Dieu déclare simplement : « Je serai glorifié par les peuples, je serai glorifié sur la terre ». Cela se produira très certainement, que nous ralentissions ou non suffisamment pour reconnaître et répondre à Dieu comme Dieu.

 

Comme dernier mot au verset 12, le psalmiste tire une conclusion incroyable - ce Dieu incroyablement puissant par-dessus tout - Il est avec nous. Il est notre paix et notre protection.

 

Dans les épreuves et les tribulations de Covid-19, je trouve des choix familiers qui façonnent la direction et la profondeur de ma relation avec Dieu. Mes options de base sont l'évasion, la persévérance ou l'étreinte.

 

Je peux essayer d'échapper à la peur et à la douleur de ma situation actuelle. Ou, je peux essayer de rassembler suffisamment de force pour endurer les difficultés actuelles jusqu'à sa fin. La troisième voie difficile est d'embrasser la réalité - la pleine réalité de mes difficultés actuelles et de la façon dont elles m’affectent moi, ma famille, mon travail, les gens à travers la Chine et le monde. Je peux plonger volontairement dans la réalité encore plus grande de la puissance et de la présence de Dieu en toutes choses et à travers tous ceux qui croient.

 

Embrasser le réel affirme que je crois que Dieu est au contrôle et sait ce qui est le mieux. Cela me libère pour me reposer dans son amour. Arrêter, et être tranquille. Réellement.

 

Prière: Merci Seigneur d'avoir brisé notre activité avec des circonstances qui nous invitent, pas si silencieusement, à rester immobiles. Dans cette immobilité, puissions-nous te trouver, attendant patiemment que nous montions dans tes bras forts et aimants. Réellement.

 

 

FEEDBACK: Nous aimerions entendre vos témoignages sur la façon dont vous vivez cette période, ou comment vous avez été encouragé par le Novel Encouragement. Veuillez nous écrire à l'adresse suivante : taskforce@bicf.org.