Hits: 54

    

Chanson: Five Loaves and Two Fishes par Corrinne May

 

 

Cinq Pains et Deux Poissons Suffisent

   
Pasteur Yan Lijie, BICF IMS, Pékin


   

Marc 6:33-38 (LSG)

 

33 Beaucoup de gens les virent s’en aller et les reconnurent, et de toutes les villes on accourut à pied et on les devança au lieu où ils se rendaient. 34 Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule, et fut ému de compassion pour eux, parce qu’ils étaient comme des brebis qui n’ont point de berger ; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses. 35 Comme l’heure était déjà avancée, ses disciples s’approchèrent de lui, et dirent : Ce lieu est désert, et l’heure est déjà avancée. 36 renvoie-les, afin qu’ils aillent dans les campagnes et dans les villages des environs, pour s’acheter de quoi manger. 37 Jésus leur répondit : Donnez-leur vous-mêmes à manger. Mais ils lui dirent : Irions-nous acheter des pains pour deux cents deniers, et leur donnerions-nous à manger ?
38 Et il leur dit : Combien avez-vous de pains ? Allez voir. Ils s’en assurèrent, et répondirent : Cinq, et deux poissons.» 

 

Les disciples sont frappés d’une crise, un moment très humiliant et aussi une situation impossible. L’enseignant leur a demandé de nourrir 5 000 hommes adultes très affamés (si vous additionnez les femmes et les enfants tous ensemble, envisagez peut-être 20 000 personnes en tout). Quelles options les disciples ont-ils ?

 

Ils sont dans le désert. Non seulement ils n'ont pas de magasins, de supermarchés ou de restaurants, mais il n'y a pas de résidents à proximité pour partager ce besoin urgent. De toute évidence, aucun service de livraison de nourriture n'est disponible. Il n'y a pas de budget pour cela et il n'y a pas eu de planification et de discussion préalables pour ces situations. Et il n'y a pas de temps à perdre : les estomacs grondants de 20 000 personnes affamées n'ont pas besoin d'être élaborés davantage. C'est un embarras total et Jésus le rabbi n'a toujours pas fait de compromis et fait l'évidence de simplement renvoyer les gens. Ne comprend-il pas la gestion des risques et que cela pourrait s'accélérer jusqu'à une crise potentielle des relations publiques qui ruinerait notre réputation et notre crédibilité ? Nous allons certainement perdre des personnes, de l'influence et des financements futurs. Et nous, l'équipe du personnel de Jésus, sommes sous-dotés, sous-qualifiés, sous-formés et sous-préparés pour gérer cela. Qui a choisi cet endroit en premier lieu ?

 

Au cours de cette saison de COVID-19, je me retrouve souvent dans un tourbillon de situations conflictuelles et d'émotions contrastées : en colère, critique, hautain, craintif, inadéquat, inquiet, perdu, découragé, désillusionné et vaincu. Des situations indépendantes de ma volonté ou où je ne peux pas faire grand-chose, mais même le meilleur de moi ne suffit tout simplement pas. Est-ce que ça va être la dernière goutte qui brise le dos du chameau ? Vais-je me contenter de ça ou y a-t-il une autre issue ? Un moyen plus élevé et un meilleur moyen ? 

 

Maintenant, considérez Dieu. Contemplez ses paroles. 

      

Jésus vit une grande foule, et fut ému de compassion pour eux, parce qu’ils étaient comme des brebis qui n’ont point de berger ; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses.

Alors que je mets ma vue hors de Dieu, dans les délais pressants, les tâches écrasantes et les personnes écrasantes à portée de main, il est facile de perdre de vue Dieu. C'est pourquoi je me sentais alors plus pécheur que saint, plus mouton errant que mouton tenu solidement dans la main du berger. Mais Il ne nous a jamais perdu de vue vous et moi. Il a été et est ému de compassion pour nous simplement parce qu'en des moments comme ceux-ci, nous sommes comme des moutons n'ayant pas de berger, faisant toujours tout à notre manière et ne s'appuyant pas sur lui.

   

Jean 6:5-13 (BFC)
   

5-6 Jésus regarda et vit qu'une grande foule venait à lui ; il demanda donc à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain pour leur donner à manger à tous ?» – Il disait cela pour mettre Philippe à l'épreuve, car il savait déjà ce qu'il allait faire. – 
Philippe lui répondit : « Même avec deux cents pièces d'argent, nous n'aurions pas de quoi acheter assez de pain pour que chacun d'eux en reçoive un petit morceau.
8-9  UN autre de ses disciples, André, le frère de Simon Pierre, lui dit : « Il y a ici un garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons. Mais qu'est-ce que cela pour un si grand nombre de personnes ?»
10-11 Jésus dit alors : « Faites asseoir tout le monde. » Il y avait beaucoup d'herbe à cet endroit. Ils s'assirent donc ; ils étaient environ cinq mille hommes. Jésus prit les pains et, après avoir remercié Dieu, il les distribua à ceux qui étaient là. Il leur donna de même du poisson, autant qu'ils en voulaient.
12-13 Quand ils eurent tous mangé à leur faim, Jésus dit à ses disciples : « Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne soit perdu. » Ils les ramassèrent et remplirent douze corbeilles avec les morceaux qui restaient des cinq pains d'orge dont on avait mangé.

 

Peut-être que notre Maître est également en train d’éprouver notre foi parce qu'il est toujours au contrôle et qu'il est toujours au travail. Imaginez le visage des disciples lorsqu'ils ont pris la boîte à lunch du petit garçon et l'ont apportée à Jésus. Tout ce qu'ils pouvaient rassembler et trouver était simplement ces 5 pains et 2 poissons. Parce qu'ils ne le savaient pas : ce qui est peu entre vos mains devient puissant lorsque vous le mettez dans la main du Maître. Et le Maître l'a multiplié et les a tous nourris sous forme de grand buffet. Il y avait même une abondance de restes. Cette leçon visuelle de foi, confiant à Jésus tout ce que nous avons prouvé fidèle et fructueux, était une leçon que les disciples n'oublieraient jamais. Et oui, vos cinq pains et vos deux poissons suffisent à Dieu.

 

Et vous ? Comment vous débrouillez-vous ? Qu'est-ce que Dieu vous montre pendant cette saison ? Vous abandonnerez-vous humblement à lui et lui demanderez-vous ;

 

1. Sonde-moi

2. Brise-moi

3. Eprouve-moi

4. Conduis-moi

5. Utilise-moi

 

Prière:

 

Cher Père céleste, tu sais tout, tu me connais à l'intérieur comme à l'extérieur. Il n’y ait rien que tu ne sache à mon sujet. Je te prie de me prendre tout entier, en échange de toi tout entier ; tout ce que je suis, tout ce que j'ai, tout ce que je fais, utilise-le pour ta Gloire. Oui, même mes peurs, mes folies et mes échecs, que tout soit utilisé pour ta Gloire. Que ton nom soit si haut et élevé dans toute la Chine et toutes les Nations, tous viendront et n'adoreront que seul nom. Amen.

 

FEEDBACK: Nous aimerions entendre vos témoignages sur la façon dont vous vivez cette période, ou comment vous avez été encouragé par le Novel Encouragement. Veuillez nous écrire à l'adresse suivante : taskforce@bicf.org.